urologue privee a montreal

Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)

HBP, ou l’hypertrophie bénigne de la prostate, est une condition commune chez les hommes lorsqu’ils vieillissent. La prostate est une petite glande qui originalement à la taille d’une noix. Plus les hommes vieillissent, plus la glande grossit.

Environ la moitié des hommes atteints de HBP n’ont pas d’autres symptômes que le changement de taille de leur glande. Pour d’autres, des problèmes urinaires et sexuels peuvent en résulter, y compris l’empêchement de l’écoulement de l’urine, conduisant à des problèmes de vessie, des problèmes des voies urinaires ou des problèmes de reins.

Les symptômes du HBP

Les symptômes de l’HBP sont souvent très légers au début, mais deviennent plus graves s’ils ne sont pas traités.

Les symptômes communs incluent:

  • L’impossibilité de vider complètement la vessie
  • Le besoin d’uriner deux fois ou plus par nuit
  • L’incontinence
  • Devoir forcer pour uriner
  • Avoir des envies soudaines d’uriner
  • Avoir un flux d’urine faible
  • Uriner en petites gouttes
  • Avoir une miction douloureuse
  • Déceler la présence de sang dans l’urine

Au fur et à mesure que la prostate grossit, elle peut bloquer partiellement l’écoulement de l’urine de la vessie, ce qui fait remonter l’urine dans la vessie. Cela peut augmenter la fréquence de la miction et potentiellement causer des problèmes urinaires ou rénaux.

Diagnostic

Le médecin examinera vos symptômes et vos antécédents médicaux. Un examen rectal sera nécessaire pour le médecin afin d’évaluer la taille de la prostate.

Les tests de diagnostic et d’évaluation peuvent inclure les éléments suivants:

  • Analyse d’urine (test d’urine)
  • Échographie de la prostate
  • Mesure de l’urine laissée dans la vessie après avoir uriné
  • Cystoscopie pour regarder l’urètre ou la vessie
  • Pression urodynamique pour tester la pression dans la vessie pendant l’urination

Demander plus d’informations

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Liens rapides :

Les causes d’une prostate hypertrophiée

L’HBP est considérée comme une condition normale du vieillissement des hommes. La cause exacte est inconnue et pour certains hommes, cette condition ne pose aucun problème. Pour d’autres, un traitement est toutefois nécessaire.

Les facteurs aggravants peuvent inclure:

  • Des antécédents familiaux de BPH
  • L’obésité
  • Un mode de vie sédentaire
  • Une dysfonction érectile
BPH Prostate enlargement treatment in Montreal

Les traitements

Il existe plusieurs traitements efficaces pour l’hypertrophie bénigne de la prostate, y compris les médicaments, les thérapies peu invasives et la chirurgie. Pour choisir la meilleure option, vous et votre médecin considérerez vos symptômes, la taille de votre prostate, d’autres conditions de santé que vous pourriez avoir, et vos préférences.

Une hypertrophie de la prostate n’est pas cancéreuse, mais les symptômes peuvent imiter des états plus graves. Le dépistage du cancer de la prostate ou de la vessie n’est pas rare dans le diagnostic de l’HBP.

Médicaments

Alpha bloquants: Ces pilules détendent les muscles de la prostate et de la vessie pour améliorer le flux urinaire. Ils réduisent les symptômes de l’HBP et le blocage de l’urètre. Les pilules ne réduisent pas la taille de la prostate. Les alpha-bloquants agissent presque immédiatement et soulagent beaucoup les problèmes urinaires.

Inhibiteurs de l’alpha réductase: Ces pilules bloquent la production de dihydrotestostérone (DHT) qui est considérée comme un facteur aggravant de l’hypertrophie de la prostate. Ces pilules sont particulièrement efficaces pour les hommes ayant des prostates qui sont devenues si grandes qu’elles forment une pression sur la vessie ou l’urètre.

Les procédures mini-invasives

Ces procédures peuvent être faites dans le bureau du médecin et servent à éliminer l’excès de tissu de la prostate.

La procédure TUMT utilise la chaleur d’une antenne micro-ondes dans la vessie pour détruire l’excès de tissu de la prostate.

La procédure THON utilise une aiguille chauffée insérée dans l’urètre pour éliminer le tissu excédent de la prostate.

Chirurgie

Si le patient a essayé d’autres traitements et qu’ils se sont avérés infructueux, que le patient est incapable d’uriner ou qu’il a des pierres à la vessie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Résection transurétrale de la prostate (RTP): Le médecin traverse l’urètre avec une tige et enlève les parties de la prostate qui affectent le flux urinaire. Il s’agit de la procédure chirurgicale la plus courante pour l’hypertrophie de la prostate.

Prostatectomie ouverte: Cette procédure enlève la partie interne de la prostate via une incision abdominale. Cette solution est utilisée lorsque la taille de la prostate est trop grande pour effectuer une RTP.

Facteurs de style de vie

Pour aider à contrôler les symptômes d’une hypertrophie de la prostate, vous pouvez:

  • Limiter les boissons lors des soirées et éviter de boire l’heure précédant l’heure du coucher pour éviter les trajets nocturnes vers les toilettes.
  • Limiter la caféine et l’alcool. Ils peuvent augmenter la production d’urine, irriter la vessie et aggraver les symptômes.
  • Limiter les décongestionnants ou les antihistaminiques. Ces médicaments resserrent la bande de muscles autour de l’urètre qui contrôle le débit urinaire, rendant l’urination plus difficile.
  • Aller au toilette dès que l’envie se fait ressentir. Attendre trop longtemps pourrait étirer le muscle de la vessie et causer des dommages.
  • Planifier des visites à la salle de bain. Essayer d’uriner à intervalles réguliers – par exemple toutes les quatre à six heures durant la journée – pour «rééduquer» la vessie. Cela peut être particulièrement utile si vous avez une miction à haute fréquence.
  • Suivre un régime sain. L’obésité est associée à l’hypertrophie de la prostate.
  • Rester actif. L’inactivité contribue à la rétention d’urine. Même une petite quantité d’exercice peut aider à réduire les problèmes urinaires causés par une hypertrophie de la prostate.
  • Uriner – puis uriner à nouveau quelques instants plus tard. Cette pratique est connue sous le nom de la miction double.
  • Demeurer au chaud. Des températures plus froides peuvent provoquer une rétention d’urine et augmenter l’urgence d’uriner.

ACCÈS RAPIDE

UROLOGISTES EXPÉRIMENTÉS

SOINS EXTRAORDINAIRES

Ici pour vous.