Hyperactivité Vésicale Hyperactivité Vésicale

Hyperactivité Vésicale

Avez-vous une forte et soudaine envie d'uriner qui vous fait craindre d'avoir des fuites urinaires si vous ne pouvez pas aller aux toilettes immédiatement? Vous urinez fréquemment ou vous vous levez chaque nuit pour uriner?

Visitez Steinberg Urologie pour une consultation avec nos urologues afin de discuter de vos préoccupations, d'établir un diagnostic et de vous conseiller les meilleurs traitements pour votre cas particulier.

HYPERACTIVITÉ VÉSICALE

L’hyperactivité vésicale est une affection médicale causée par des contractions involontaires des muscles de la vessie. Ces spasmes créent une urgence à uriner, que la vessie soit pleine ou non. L’hyperactivité vésicale (HAV) est le nom d’un groupe de symptômes urinaires. Ce n’est pas une maladie. Cela se produit parce que les muscles de la vessie commencent à se contracter involontairement même lorsque le volume d’urine dans votre vessie est minime. Cette contraction involontaire entraîne le besoin urgent d’uriner.

L’envie se produit plus fréquemment que ce qui est considéré comme normal. S’il y a de l’urine dans la vessie, elle peut fuir en même temps que la contraction (connue sous le nom d’incontinence par impériosité). Environ un Canadien sur cinq, âgé de plus de 35 ans a une vessie hyperactive.

Si vous avez une vessie hyperactive, vous pouvez vous sentir gêné, vous isoler ou limiter votre travail et votre vie sociale. Une brève évaluation peut déterminer s’il existe une cause spécifique à vos symptômes d’hyperactivité vésicale.

Sans traitement, les symptômes de la vessie hyperactive peuvent compliquer les tâches quotidiennes sans déplacements continus aux toilettes. Vous ne voudrez peut-être pas sortir avec des amis ou vous éloigner de chez vous parce que vous avez peur d’être loin des toilettes. Cela enchaîne un sentiment de solitude et d’isolement chez plusieurs personnes.

Vous ne devriez pas laisser l’hyperactivité de votre vessie contrôler votre vie. L’HAV peut être contrôlée. Si vous pensez que vous avez une VHA, voyez l’un de nos urologues pour une consultation et un traitement approprié.

Vous ne devriez pas laisser l’hyperactivité de votre vessie contrôler votre vie. L’HAV peut être contrôlée. Si vous pensez que vous avez une VHA, voyez l’un de nos urologues pour une consultation et un traitement approprié.

LES SYMPTÔMES DE L’HYPERACTIVITÉ VÉSICALE

Les symptômes de l’hyperactivité vésicale sont:

  • Des envies d’uriner fortes et soudaines.
  • Uriner fréquemment, habituellement huit fois ou plus en 24 heures.
  • Incapacité de contrôler l’envie d’uriner jusqu’à l’arrivée à la salle de toilette.
  • Dans certain cas grave, vous pourriez expérimenter de l’incontinence
  • Se réveiller durant votre sommeil pour uriner.

Beaucoup de gens font l’erreur de penser qu’il s’agit d’un phénomène naturel qui apparaît lorsqu’ils vieillissent et ne cherchent donc pas de traitements qui pourraient soulager leurs symptômes.

L’hyperactivité vésicale peut causer des problèmes aux patients dans tous les aspects de leur vie – professionnelle, sociale et sexuelle. Les personnes atteintes d’hyperactivité vésicale peuvent souffrir de dépression, de honte, d’isolement et de stress.

Si vos symptômes vous perturbent ou perturbent votre vie, parlez-en avec votre médecin. Des traitements qui pourraient vous aider sont disponibles. Discuter d’un sujet aussi personnel avec votre médecin n’est pas toujours évident, mais cela vaut la peine de prendre ce risque – surtout si vos symptômes perturbent votre horaire de travail, vos interactions sociales et vos activités quotidiennes.

Pensez-vous avoir des symptômes d’hyperactivité vésicale?

Répondez à un questionnaire sur notre site Web! Servez-vous de vos réponses lorsque vous parlerez de vos symptômes avec votre médecin.Le questionnaire pourra aider votre médecin à évaluer vos symptômes, créer un plan personnalisé pour gérer vos symptômes et explorer vos options de traitements.

QUESTIONNAIRES DE SYMPTÔMES

Normal Vous décidez quand y aller Hyperactif Les muscles de la vessie vous obligent à y aller

LES CAUSES DE L’HYPERACTIVITÉ VÉSICALE

Les reins produisent de l’urine qui se déverse dans votre vessie. Lorsque vous urinez, l’urine passe de votre vessie à travers une ouverture au fond et s’écoule dans un tube appelé l’urètre. Chez les femmes, l’ouverture de l’urètre est située juste au-dessus du vagin. Chez les hommes, l’ouverture de l’urètre est à la pointe du pénis.

Lorsque votre vessie se remplit, les signaux nerveux envoyés à votre cerveau finissent par déclencher le besoin d’uriner. Lorsque vous urinez, les signaux nerveux coordonnent la relaxation des muscles du plancher pelvien et des muscles de l’urètre (muscles du sphincter urinaire). Les muscles de la vessie se contractent, et évacuent l’urine.

Plusieurs conditions peuvent contribuer aux signes et symptômes d’une vessie hyperactive, notamment:

Muscles pelviens affaiblis

Muscles pelviens affaiblis – les muscles qui se sont étirés et affaiblis en raison de la grossesse et de l’accouchement, qui à leur tour ont affaissé la vessie et ont étiré l’ouverture de l’urètre, provoquant des fuites d’urine.

Lésions nerveuses

Des signaux envoyés au cerveau et à la vessie entraînent l’évacuation d’urine au mauvais moment. Les maladies qui peuvent causer des lésions nerveuses comprennent le diabète, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et les accidents vasculaires cérébraux. Les traumatismes qui peuvent causer des lésions nerveuses comprennent une chirurgie pelvienne ou du dos, une hernie discale et des radiations.

Drogues, alcool, caféine

Ces produits peuvent désensibiliser ou émousser les nerfs, affecter le signal au cerveau et faire déborder la vessie. Les diurétiques et la caféine peuvent rapidement remplir la vessie et provoquer des fuites d’urine.

Infection

La vessie peut être irritée par une infection des voies urinaires.

Surpoids

Le surpoids exerce une pression sur la vessie et contribue à l’incontinence par impériosité.

Carence en œstrogènes suite à la ménopause

La carence en œstrogènes après la ménopause peut contribuer à l’incontinence urinaire d’urgence. Demandez à votre médecin si une œstrogènothérapie vaginale seule vous convient. Celle-ci est différente de l’hormonothérapie « systémique », qui est absorbée dans tout le corps.

Anomalies de la vessie

Anomalies de la vessie, telles que tumeurs ou calculs vésicaux.

Facteurs qui entravent l'écoulement de la vessie

Hypertrophie de la prostate, grossesse, constipation ou opérations antérieures pour traiter d’autres formes d’incontinence.

Déclin de la fonction cognitive

Le déclin de la fonction cognitive due au vieillissement, ce qui peut rendre les signaux que votre vessie reçoit de votre cerveau plus difficiles à comprendre.

FACTEURS DE RISQUE

En vieillissant, vous augmentez vos risques de développer une hyperactivité vésicale. Vous augmentez également vos risques de maladies et de troubles, tels qu’une hypertrophie de la prostate et le diabète, qui peuvent contribuer à d’autres problèmes de fonctionnement de la vessie.

De nombreuses personnes atteintes d’un déclin cognitif – par exemple, après un accident vasculaire cérébral (AVC) ou avec la maladie d’Alzheimer – développent une hyperactivité vésicale. L’incontinence qui résulte de situations de ce genre peut être gérée avec une gestion de l’apport en fluide, des mictions forcées et minutées, des vêtements absorbants et des programmes intestinaux.

Certaines femmes peuvent également souffrir d’un trouble appelé incontinence mixte, ce qui arrive lorsque l’incontinence par impériosité et l’incontinence à l’effort surviennent simultanément. L’incontinence d’effort est la perte d’urine lorsque vous exercez un stress physique ou une pression sur votre vessie, comme lors d’activités qui incluent la course ou le saut. Les traitements de l’incontinence d’effort ne sont pas susceptibles d’aider à contrôler les symptômes de l’hyperactivité vésicale

Les personnes âgées peuvent avoir une combinaison de problèmes de stockage de la vessie et de problèmes de vidange de la vessie. La vessie peut causer beaucoup d’urgence et même d’incontinence, mais elle ne se vide pas bien. Un spécialiste peut être en mesure de vous aider avec cette combinaison de problèmes de vessie.

Facteurs liés au style de vie

Ces choix de vie saine peuvent réduire vos risques d’hyperactivité vésicale:

  • Maintenez un poids santé.
  • Faites régulièrement de l’activité physique et de l’exercice.
  • Limitez la consommation de caféine et d’alcool.
  • Arrêter de fumer.
  • Gérez les affections chroniques, comme le diabète, qui pourraient contribuer aux symptômes hyperactifs de la vessie.

Apprenez où se trouvent vos muscles du plancher pelvien, puis renforcez-les en faisant des exercices de Kegel – resserrez (contractez) les muscles, maintenez la contraction pendant deux secondes et détendez les muscles pendant trois secondes. Essayez de maintenir la contraction pendant cinq secondes, puis 10 secondes à la fois. Faites trois séries de 10 répétitions chaque jour.

DIAGNOSTIC

Votre médecin fera un examen physique. Il vous demandera quels types de liquides vous buvez et en quelles quantités. Votre médecin voudra également savoir à quelle fréquence vous urinez, combien et si vous avez des fuites urinaires. Il peut être utile de noter ces informations dans un journal réservé à cet effet durant 2 ou 3 jours avant de consulter votre médecin.

L’évaluation vise à quantifier les symptômes et à rechercher des causes potentiellement réversibles ou significatives des symptômes.

L’évaluation peut comprendre:

  • Un examen pelvien si vous êtes une femme ou un examen rectal si vous êtes un homme.
  • Test d’urine: votre professionnel de la santé peut vous demander de laisser un échantillon de votre urine pour rechercher une infection ou du sang.
  • Scan de la vessie: ce type d’échographie montre la quantité d’urine restant dans la vessie après être allé aux toilettes.
  • La cystoscopie consiste à faire passer un endoscope, petit tube muni d’une caméra à travers le tube urinaire (urètre) dans la vessie pour inspecter visuellement le système urinaire inférieur.
  • Votre médecin peut demander un simple test urodynamique pour évaluer la fonction de votre vessie et sa capacité à se vider régulièrement et complètement.

Votre médecin examinera avec vous les résultats de tous les tests et vous proposera une stratégie de traitement.

diagnostics

Tests urodynamiques

diagnostics

Test de débit urinaire

diagnostics

Échographie vésicale

diagnostics

Test de laboratoire

diagnostics

Cystoscopie

TRAITEMENTS DE LA VESSIE HYPERACTIVE

Les symptômes de la vessie hyperactive sont traitables. Le médecin peut vous demander de tenir un journal des mictions – un enregistrement écrit de vos envies d’uriner, de la fréquence, de l’incontinence et de la consommation de liquide.

Il existe de nombreux types de réponse à une vessie hyperactive:

MÉDICAMENTS

Anticholinergiques: ces pilules ou patchs aident à réduire les spasmes des muscles de la vessie. Ils sont particulièrement efficaces lorsqu'ils sont associés à un entraînement de la vessie. Le but du médicament est d'améliorer vos symptômes d'urgence urinaire, de fréquence et de fuite tout en minimisant les effets secondaires.
PRENEZ RENDEZ-VOUS

TECHNIQUES COMPORTEMENTALES

  • Entraînement de la vessie: vous apprendre à augmenter le temps d’attente avant d'uriner
  • Biofeedback: une technique pour apprendre à contrôler une fonction du corps qui n'est pas normalement sous contrôle conscient

EN SAVOIR PLUS

INJECTIONS VÉSICALES

Les injections de toxines botuliques dans le muscle de la vessie peuvent être bénéfiques aux femmes souffrant d'incontinence en raison d'une hyperactivité vésicale. Ces injections sont utilisées pour traiter l'IU lorsque d'autres médicaments ou traitements d'autosoins ne fonctionnent pas. L'injection de toxines botuliques dans la vessie la détend, ce qui fait plus de place pour l'urine et réduit les chances de développer une IU.
EN SAVOIR PLUS

EMSELLA

Une solution de traitement révolutionnaire qui peut optimiser la résilience musculaire du plancher pelvien. BTL EMSELLA ™ est une excellente option pour les hommes et les femmes de tout âge qui souhaitent une solution pour une vessie hyperactive et une amélioration de leur qualité de vie.
EN SAVOIR PLUS

TRAITEMENT LASER POUR LES FEMMES

Le traitement au laser diVa est l’évolution la plus récente de la thérapie vaginale au laser avec des années d'expérience. Le traitement est rapide et nous pouvons cibler des régions spécifiques pour améliorer l'incontinence urinaire liée au stress ou d'autres problèmes localisés - ainsi que les avantages plus larges dans la lutte contre la dyspareunie ou la laxité vaginale.
EN SAVOIR PLUS

PHYSIOTHÉRAPIE

La physiothérapie a une approche ayant deux buts: la rééducation musculaire du plancher pelvien et le recyclage de la vessie.
EN SAVOIR PLUS

Les images et/ou les vidéos ne représentent pas la garantie des résultats. Les résultats peuvent varier. Les patients ont donné leurs accords pour l’utilisation de photo et/ou vidéos.

DISCUTONS-EN !

Chez Steinberg Urologie, nous sommes fiers des soins que nous offrons avec compassion à ceux et celles qui font face à des défis affectant leur qualité de vie. Nos urologues chevronnés ont plusieurs années d’expérience et sont dédiés à l’excellence.

Si vous souhaitez discuter de vos inquiétudes médicales en toute confiance, prenez rendez-vous pour une consultation à notre clinique, dans un environnement sûr et confidentiel. Laissez-nous vous aider à atteindre un état de santé et un bien-être optimaux dans un milieu professionnel.

PRENEZ RENDEZ-VOUS

Call Now Button PLANIFIER UNE CONSULTATION ?Poser une question