Cystite interstitielle Cystite interstitielle

Cystite interstitielle

Ressentez-vous une douleur chronique ou persistante à la vessie, ou un besoin urgent d'uriner ?

Prenez rendez-vous avec un urologue de Steinberg Urologie pour lui parler de vos inquiétudes, afin qu'il puisse poser un diagnostic et vous suggérer les meilleures options de traitement qui s’offrent à vous.

CYSTITE INTERSTITIELLE – SYNDROME DE LA VESSIE DOULOUREUSE

La cystite interstitielle, également appelée syndrome de la vessie douloureuse est une affection chronique ou de longue durée qui provoque des symptômes urinaires douloureux : douleur, pression ou inconfort dans la région sus-pubienne ou de la vessie, ce qui provoque une envie fréquente et impérieuse d’uriner depuis au moins six semaines.

Les symptômes de la cystite interstitielle diffèrent d’une personne à l’autre. Par exemple, certaines personnes ressentent une douleur ou une pression au niveau de la vessie, dans le bassin ou dans la partie inférieure de l’abdomen. D’autres ressentent une douleur intense dans la vessie ou doivent uriner fréquemment de façon urgente, ce qui s’accompagne parfois d’incontinence.

Le diagnostic de la cystite interstitielle se fait en excluant d’autres pathologies présentant des symptômes similaires.

La cause est inconnue. Certains chercheurs pensent qu’elle résulte d’une inflammation présente dans différents organes et parties du corps.

Les symptômes graves de la cystite interstitielle affectent la qualité de vie. Elle peut empêcher de faire de l’exercice physique, de quitter la maison par crainte de devoir utiliser les toilettes trop souvent, ou est source de tension dans votre relation en raison de relations sexuelles douloureuses.

Chez Steinberg Urologie, travailler avec des urologues expérimentés peut aider à améliorer vos symptômes de CI.

Prendre rendez-vous

SYMPTÔMES

Les symptômes de la cystite interstitielle varient d’une personne à l’autre. Ils peuvent évoluer avec les années et s’aggraver au cours des menstruations, d’une position assise prolongée, d’un stress physique ou émotionnel et lors des rapports sexuels.

Le signe le plus courant de cystite interstitielle est une douleur à la vessie accompagnée d’une sensation de pression. La douleur augmente à mesure que la vessie se remplit.

L’envie d’uriner est bien au-delà de la norme. Un patient atteint de cystite interstitielle peut ressentir le besoin d’uriner jusqu’à 60 fois, jour et nuit.

Les symptômes de la cystite interstitielle sont :

  • Douleur pelvienne chronique
  • Un besoin persistant et urgent d’uriner
  • Mictions fréquentes, souvent en petites quantités
  • Douleur ou inconfort pendant que la vessie se remplit et soulagement après avoir uriné
  • Douleur lors des rapports sexuels
  • Douleur dans le bassin ou entre le vagin et l’anus

Bien que les symptômes de la cystite interstitielle puissent ressembler à ceux d’une infection chronique des voies urinaires, il n’y a généralement pas d’infection. Cependant, les symptômes peuvent s’aggraver si une personne atteinte de cystite interstitielle contracte une infection des voies urinaires.

Si vous ressentez une douleur chronique à la vessie ou une urgence et une fréquence urinaire accrues, prenez rendez-vous avec un urologue de Steinberg Urologie.

CAUSES

La cause de la cystite interstitielle est inconnue. Il peut y avoir un lien avec d’autres maladies, notamment le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie. Les personnes atteintes de cystite interstitielle peuvent également avoir un défaut de la paroi protectrice (épithélium) de la vessie. Une fuite dans l’épithélium peut permettre à des substances présentes dans l’urine d’irriter la vessie.

Les patients sont généralement des femmes de moins de 50 ans. Des antécédents familiaux de la maladie peuvent augmenter votre risque.

Conditions médicales de cystite interstitielle

La cystite interstitielle peut être liée à des conditions médicales telles que:

  • Maladie auto-immune.
  • Allergies.
  • Lésions de la paroi de la vessie.
  • Maladie vasculaire (vaisseau sanguin).
  • Anomalies des mastocytes (cellules qui provoquent des symptômes allergiques).
  • Présence de substances anormales dans l’urine.
  • Infections non identifiées.

FACTEURS DE RISQUE

Ces facteurs sont associés à un risque plus élevé de cystite interstitielle :

  • Le sexe. Les femmes reçoivent un diagnostic de cystite interstitielle plus souvent que les hommes. Les symptômes chez l’homme peuvent imiter la cystite interstitielle, mais ils sont plus souvent associés à une inflammation de la prostate (prostatite).
  • La couleur de la peau et des cheveux. Une peau claire et des cheveux roux ont été associés à un plus grand risque de cystite interstitielle.
  • L’âge. La plupart des personnes atteintes de cystite interstitielle sont diagnostiquées dans la trentaine ou plus.
  • Avoir un trouble de douleur chronique. La cystite interstitielle peut être associée à d’autres troubles de la douleur chronique, tels que le syndrome du côlon irritable ou la fibromyalgie.

PRÉVENTION

Les choix alimentaires et de style de vie peuvent aider à réduire les symptômes du syndrome de la vessie douloureuse.

  • Éviter les agrumes
  • Éviter les aliments épicés
  • Limiter la caféine et l’alcool
  • Boire de l’eau pour rester hydraté
  • Prendre des bains chauds
  • Réduire le stress

La cystite interstitielle peut conduire à l’isolement ou à la dépression, il est donc important d’obtenir le soutien nécessaire pour faire face à la maladie.

DIAGNOSTIC

Le médecin vous questionnera sur vos antécédents, vos problèmes de santé, et vos symptômes afin d’identifier la cause de la cystite interstitielle.

Si vous êtes une femme qui présente des symptômes de cystite interstitielle, votre médecin peut également effectuer un examen pelvien. Il vérifiera si la douleur provient d’un spasme des muscles du plancher pelvien.

Le médecin pose le diagnostic en considérant :

  • Douleur dans ou à proximité de la vessie, accompagnée d’un besoin d’uriner fréquent et urgent.
  • Absence d’autres pathologies pouvant provoquer des symptômes similaires, telles que les infections des voies urinaires (IVU), le cancer de la vessie, l’endométriose chez la femme ou la prostatite – infection ou inflammation de la prostate – chez l’homme.

Pour diagnostiquer la cystite interstitielle, le médecin procédera de la façon suivante :

  • Antécédents médicaux et journal de la vessie. Le médecin vous demandera de décrire vos symptômes et de tenir un journal de la vessie, en prenant note de la quantité de liquides que vous buvez et du volume d’urine que vous passez.
  • Examen pelvien. Lors d’un examen pelvien, le médecin examine vos organes génitaux externes, le vagin et le col de l’utérus et palpe votre abdomen pour évaluer vos organes pelviens internes. Il fait aussi un examen de l’anus et du rectum.
  • Analyse d’urine et culture d’urine. À la clinique, on vous remet un  contenant en vous indiquant la façon de recueillir l’urine. L’analyse des globules blancs et rouges et des bactéries présentes dans l’urine peuvent indiquer une infection urinaire, qui peut être traitée avec un antibiotique.
  • Cystoscopie. La cystoscopie permet d’examiner l’intérieur de l’urètre et de la vessie. Lors de l’examen, on utilise un cystoscope, un instrument tubulaire, pour rechercher des signes d’enflure, de rougeur, d’infection, d’ulcères et de cancer.
diagnostics

Bilan urodynamique

diagnostics

Test de laboratoire

diagnostics

Cystoscopie

TRAITEMENT DE LA CYSTITE INTERSTITIELLE

Le syndrome de la vessie douloureuse est un problème courant, et bien qu’il n’y ait pas de remède connu, les symptômes peuvent être traités pour soulager les patients.

MÉDICAMENTS

Pour la douleur et l'inflammation. Les médicaments peuvent être pris par voie orale ou placés directement dans la vessie. Il existe différents médicaments qui peuvent être utilisés. Votre médecin peut vous suggérer de prendre des analgésiques en vente libre pour aider à contrôler la douleur.
PRENDRE RENDEZ-VOUS

THÉRAPIE DE LA VESSIE

Le diméthylsulfoxyde est un médicament anti-inflammatoire, qui irrigue la vessie. Ce médicament aide à réduire l'enflure et la douleur dues à la cystite interstitielle et améliorer l'apport sanguin dans la zone traitée.
PRENDRE RENDEZ-VOUS

PHYSIOTHÉRAPIE

Les muscles pelviens maintiennent la vessie en place et aident à contrôler la miction. L'exercice de ces muscles peut soulager la douleur pelvienne associée à la sensibilité musculaire, au tissu conjonctif restrictif ou aux anomalies musculaires du plancher pelvien. Votre médecin ou votre physiothérapeute peut vous aider à effectuer correctement ces exercices.
EN SAVOIR PLUS

CHIRURGIE

La vessie est retirée et les patients utilisent un cathéter pour rediriger l'urine vers un sac.

La chirurgie de la vessie est considérée comme un dernier recours pour les patients présentant des symptômes débilitants. La majorité des patients n'auront pas besoin d'une solution aussi extrême.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Les images et/ou les vidéos ne représentent pas la garantie des résultats. Les résultats peuvent varier. Les patients ont donné leur autorisation pour l’utilisation des photos et/ou des vidéos.

PARLONS-EN !

Chez Steinberg Urologie, nos urologues d’expérience sont reconnus pour leur écoute et leur compréhension face aux défis qui affectent la qualité de vie de leurs patients. Notre objectif est de vous aider à améliorer votre état de santé et votre bien-être.

Si vous souhaitez discuter en toute confiance d’un problème de santé, appelez Steinberg Urologie pour prendre rendez-vous dans un environnement professionnel et confidentiel.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Call Now Button PLANIFIER UNE CONSULTATION ?Poser une question TRTÉLIGIBILITÉ AU PROGRAMME TRT