Sang dans l’urine (hématurie) Sang dans l'urine (hématurie)

Sang dans l’urine (hématurie)

Avez-vous remarqué du sang dans votre urine ?

Prenez rendez-vous avec un urologue de Steinberg Urologie pour lui parler de vos inquiétudes, afin qu'il puisse poser un diagnostic et vous suggérer les meilleures options de traitement qui s’offrent à vous.

SANG DANS L’URINE (HÉMATURIE)

L’hématurie est le terme médical utilisé lorsqu’il y a présence de sang dans l’urine. Voir du sang dans votre urine peut être alarmant. Bien que sa présence puisse être inoffensive, le sang dans l’urine peut également indiquer un problème plus grave. Il est donc important de consulter pour en identifier la cause.

La présence de sang dans l’urine varie en apparence et peut entraîner une coloration allant du rose au rouge foncé, au brun (s’il y a présence de caillots). On l’appelle alors hématurie macroscopique, puisqu’elle est visible à l’œil nu. Si la présence de sang est insuffisante pour être visible, il s’agit d’une hématurie microscopique que seule une analyse chimique et au microscope permettra de détecter. Peu importe la quantité de sang présente, il importe de faire un bilan pour en déterminer la cause.

Les gens souffrant d’hématurie macroscopique consultent généralement un médecin pour cette raison. Par contre, l’hématurie microscopique est le plus souvent détectée au cours d’analyses effectuées lors d’un examen de routine par un médecin traitant.

Le sang dans l’urine peut être un signe précoce d’anomalie urinaire ou de troubles des voies urinaires, tels une lésion rénale, une infection des voies urinaires ou une hypertrophie de la prostate. Il est important d’identifier la raison du saignement.

L’information recueillie à partir des antécédents médicaux, de l’examen physique et des résultats des tests servira à déterminer la meilleure option de traitement pour vous.

Prenez immédiatement rendez-vous avec votre médecin si vous remarquez du sang dans votre urine.

Prendre rendez-vous

SYMPTÔMES

Les gens atteints d’hématurie macroscopique auront une urine variant du rose au rouge, au brun. Même une quantité minime de sang dans l’urine peut en changer la couleur. Dans la majorité des cas, les gens atteints d’hématurie macroscopique n’auront aucun autre symptôme. Ceux qui détectent la présence de caillots auront parfois des maux de vessie ou de dos.

Du sang dans l’urine peut donner une apparence différente à votre urine, mais il est possible que vous ne puissiez pas voir cette différence. Il est préférable de consulter immédiatement votre médecin si vous voyez de l’urine de couleur rougeâtre.

Certains médicaments, comme les laxatifs ex-lax et certains aliments tels que les betteraves, la rhubarbe et les baies, peuvent colorer l’urine en lui donnant une teinte rougeâtre. Un changement de couleur causé par un médicament, un aliment ou une activité physique cessera en quelques jours et votre urine retrouvera sa couleur normale.

Parlez-en immédiatement à votre médecin si vous remarquez la présence de sang dans votre urine, surtout si vous souffrez de :

  • Mictions fréquentes, douloureuses ou urgentes
  • Nausées, vomissements, fièvre ou douleur abdominale

CAUSES

En cas d’hématurie, les reins – ou d’autres parties des voies urinaires – permettent aux cellules sanguines de s’infiltrer dans l’urine. Divers problèmes peuvent causer cette fuite, tels que :

Infections des voies urinaires

Une infection survient lorsque les bactéries pénètrent dans le corps par l’urètre et se multiplient dans la vessie. Les symptômes incluent une envie persistante d’uriner, de la douleur et une sensation de brûlure lors de la miction, et une urine très concentrée avec une odeur forte.

Infections rénales (pyélonéphrite)

Une infection survient lorsque les bactéries pénètrent dans les reins par la circulation sanguine ou se déplacent des uretères aux reins. Les symptômes sont souvent similaires à une infection de la vessie, bien que les infections rénales soient plus susceptibles de causer de la fièvre et des douleurs lombaires.

Pierre aux reins ou à la vessie

Les minéraux présents dans l’urine concentrée forment parfois des cristaux sur les parois des reins ou de la vessie. Avec le temps, ces cristaux forment de petites pierres dures. Les pierres sont souvent asymptomatiques, à moins qu’elles ne provoquent un blocage ou qu’elles s’éliminent. Dans ce cas, les symptômes sont très clairs, puisque les calculs rénaux causent une douleur intense. La vessie ou les calculs rénaux peuvent aussi causer des hémorragies macroscopiques et microscopiques.

Hypertrophie de la prostate

La prostate – située en dessous de la vessie et entourant la partie supérieure de l’urètre – a tendance à grossir avec  l’âge. Elle  comprime alors l’urètre, en bloquant partiellement le flux urinaire. Les symptômes de l’hypertrophie de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate ou HBP) ​​incluent une difficulté à uriner, un besoin urgent ou persistant d’uriner et du sang visible ou microscopique dans l’urine. L’infection de la prostate (prostatite) peut provoquer les mêmes symptômes.

Maladie rénale

Le saignement urinaire microscopique est un symptôme fréquent de la glomérulonéphrite, une inflammation du système de filtration des reins. La glomérulonéphrite peut faire partie d’une maladie systémique, comme le diabète, ou elle peut se produire seule. Les infections virales ou streptococciques, les maladies des vaisseaux sanguins (vascularite) et les problèmes immunitaires tels que la néphropathie à IgA, qui affectent les petits capillaires qui filtrent le sang dans les reins (glomérules), peuvent déclencher une glomérulonéphrite.

Cancer

Un saignement urinaire visible peut être un signe de cancer avancé du rein, de la vessie ou de la prostate. Malheureusement, vous pourriez ne pas avoir de symptômes au stade précoce de la maladie.

Troubles héréditaires

L’anémie falciforme – une mutation héréditaire de l’hémoglobine, protéine présente dans les globules rouges – provoque la présence de sang dans l’urine, hématurie visible et microscopique. Le syndrome d’Alport peut également affecter les membranes filtrantes des glomérules des reins.

Lésion rénale

Un coup ou une blessure aux reins à la suite d’un accident ou lors de la pratique d’un sport de contact peut entraîner la présence de sang dans l’urine.

Médicaments

La médication contre le cancer, la cyclophosphamide et la pénicilline peuvent causer des saignements urinaires. La présence de sang dans l’urine peut être provoquée par la prise d’un anticoagulant comme l’aspirine ou l’héparine, ou si vous souffrez d’une maladie pouvant causer un saignement de la vessie.

Exercice physique à haute intensité

Il est rare que l’exercice intense entraîne une hématurie macroscopique. L’hématurie peut être liée à un traumatisme de la vessie, à la déshydratation ou à la dégradation des globules rouges qui survient lors d’un exercice soutenu. Les coureurs sont les plus souvent touchés, bien que n’importe qui peut avoir des saignements urinaires après un entraînement intense. Si vous constatez la présence de sang dans votre urine après avoir fait de l’exercice, n’assumez pas que c’est à cause de l’exercice. Consultez votre médecin.

FACTEURS DE RISQUE

Nous pouvons tous (y compris les enfants et les adolescents) avoir des globules rouges dans l’urine. Les facteurs de risques sont :

Âge

Beaucoup d’hommes de plus de 50 ans ont une hématurie occasionnelle causée par l’hypertrophie de la prostate.

Infection récente

L’inflammation d’un rein après une infection virale ou bactérienne (glomérulonéphrite post-infectieuse) est l’une des causes principales de la présence de sang dans l’urine chez les enfants.

Historique familial

Vous pourriez être plus susceptible aux saignements urinaires si vous avez des antécédents familiaux de maladie rénale ou de calculs rénaux.

Médicaments

L’aspirine, les analgésiques anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques tels que la pénicilline sont connus pour augmenter le risque de saignement urinaire.

Exercice physique à haute intensité

Les coureurs de longue distance sont particulièrement susceptibles d’avoir des saignements urinaires induits par l’exercice. On l’appelle parfois l’hématurie du coureur.

Hypertrophie de la prostate

Les hommes qui ont une hypertrophie de la prostate sont plus susceptibles de développer une hématurie.

Calculs urinaires

Les gens auxquels on a diagnostiqué des calculs urinaires sont plus susceptibles de développer de l’hématurie.

Fumer

Fumer est un facteur de risque important.

DIAGNOSTIC

Le médecin fera un examen du rectum pour évaluer la santé et la taille de votre prostate. Un échantillon d’urine sera testé pour déceler la présence d’infection des voies urinaires ou de minéraux qui peuvent favoriser la formation de calculs rénaux.

Les examens suivants permettent de rechercher la cause de la présence de sang dans l’urine :

  • Examen physique accompagné d’une discussion sur vos antécédents médicaux.
  • Tests d’urine. Même si le saignement a été découvert par une analyse d’urine, il est fort possible que vous deviez en passer une autre pour vérifier si l’urine contient toujours des globules rouges. Une analyse d’urine permet de vérifier la présence d’une infection des voies urinaires ou de minéraux susceptibles de former des calculs rénaux.
  • Cystoscopie. Cet examen se fait en passant un endoscope, petit tube muni d’une minuscule caméra, dans l’urètre et la vessie à la recherche de signes d’anomalies.
  • Tests d’imagerie. Des tests d’imagerie sont parfois prescrits pour identifier la cause de l’hématurie. Votre médecin pourrait vous recommander une tomodensitométrie, une IRM ou une échographie.
  • Cytologie urinaire

Si la cause de l’hématurie ne peut être identifiée, votre médecin peut vous recommander de faire un suivi si vous présentez des facteurs de risque de cancer de la vessie (tels que fumer, avoir été exposé à un environnement toxique, ou avoir reçu des traitements de radiothérapie).

diagnostics

Échographie vésicale

diagnostics

Test de laboratoire

diagnostics

Cystoscopie

TRAITEMENT

Le traitement dépendra de la cause du saignement. Une fois la source de l’hématurie identifiée, le médecin vous recommandera un protocole pour traiter les troubles sous-jacents.

Il est important de faire un suivi auprès de votre médecin après le traitement pour vous assurer qu’il n’y a plus de sang dans votre urine.

Les images et/ou les vidéos ne représentent pas la garantie des résultats. Les résultats peuvent varier. Les patients ont donné leur autorisation pour l’utilisation des photos et/ou des vidéos.

PARLONS-EN !

Chez Steinberg Urologie, nos urologues d’expérience sont reconnus pour leur écoute et leur compréhension face aux défis qui affectent la qualité de vie de leurs patients. Notre objectif est de vous aider à améliorer votre état de santé et votre bien-être.

Si vous souhaitez discuter en toute confiance d’un problème de santé, appelez Steinberg Urologie pour prendre rendez-vous dans un environnement professionnel et confidentiel.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Call Now Button PLANIFIER UNE CONSULTATION ?Poser une question TRTÉLIGIBILITÉ AU PROGRAMME TRT