Injections de Botox dans la vessie Injections de Botox dans la vessie

Injections de Botox dans la vessie

Les injections de neuromodulateurs ou Botox® dans la vessie peuvent être efficaces pour les patients souffrant d'incontinence urinaire causée par une vessie hyperactive.

  • Durée:
    10-30 min
  • Séances:
    1 tour

INJECTIONS DE NEUROMODULATEURS DANS LA VESSIE

Les injections de neuromodulateurs (ou Botox) dans la vessie peuvent réduire l’envie et la fréquence des mictions, ainsi que les fuites d’urine et les accidents. Les neuromodulateurs peuvent être utiles aux personnes qui ont essayé d’autres médicaments ou techniques pour gérer les symptômes sans succès.

Les neuromodulateurs sont surtout connus pour ses applications cosmétiques – par le gel des muscles pour lisser les rides. Des millions de personnes ont reçu des injections de neuromodulateurs sans effets indésirables graves. Les neuromodulateurs sont une substance synthétique fabriquée à partir de la toxine botulique de type A, une protéine thérapeutique efficace et précieuse lorsqu’elle est correctement appliquée.

Les neuromodulateurs sont couramment utilisés pour diverses affections comme la spasticité musculaire, les migraines et la transpiration excessive, ainsi que l’incontinence urinaire. Les neuromodulateurs peuvent être un traitement de deuxième intention efficace pour les patients atteints de vessie hyperactive qui n’ont pas pu trouver de soulagement par d’autres thérapies.

Prendre rendez-vous

De petites concentrations de neuromodulateurs ou Botox® peuvent être injectées en toute sécurité pour empêcher les signaux des cellules nerveuses d’atteindre les muscles. Les injections de neuromodulateurs suppriment efficacement le déclencheur des contractions involontaires d’une vessie hyperactive. Les injections de neuromodulateurs sont habituellement bien tolérées, la plupart des patients éprouvant peu ou pas d’effets secondaires mineurs. Cependant, ce traitement est contre-indiqué pour certaines patientes,  comme les femmes enceintes ou atteintes d’infections urinaires chroniques. Nos médecins de Steinberg Urologie discuteront des options de traitement disponibles en fonction de vos antécédents de santé et de vos symptômes spécifiques.

01 Vessie normale à moitié pleine et détendue 02 Vessie hyperactive à moitié pleine, se contractant et fuyant 03 Injections de Botox dans la vessie

COMMENT ÇA FONCTIONNE

Les injections de neuromodulateurs sont effectuées avec un appareil spécial appelé cystoscope, qui permet au médecin de visualiser la vessie.

Les neuromodulateurs détendent la vessie en empêchant la libération de neurotransmetteurs qui signalent la contraction du muscle de la vessie. Pour les patients ayant une vessie hyperactive, ces signaux sont libérés beaucoup plus fréquemment qu’en temps normal, parfois même quand il y a peu ou pas d’urine dans la vessie.

Les bienfaits des injections de neuromodulateurs peuvent durer plusieurs mois. De nombreux patients constatent une baisse significative de la fréquence urinaire après trois traitements seulement.

AVANTAGES

Ces injections peuvent apporter un soulagement non négligeable aux patients qui ont essayé d’autres traitements avec peu ou sans succès. De la vessie hyperactive aux vessies sévèrement spastiques affectées par un trouble neurologique, les injections de neuromodulateurs peuvent contribuer à améliorer la qualité de vie d’un patient.

L’un des plus grands avantages est la rapidité avec laquelle les symptômes sont soulagés; les résultats peuvent apparaître en seulement 3 jours pour certains. En deux semaines, la plupart des patients connaissent un réduction du besoin urgent d’uriner et de la fréquence des mictions. L’incontinence aura disparu en grande partie pour les patients qui souffraient d’un spasme musculaire.

Les avantages des injections de neuromodulateurs dans la vessie sont :

  • Réduction de l’urgence d’uriner et de la fréquence des mictions
  • Incontinence éliminée
  • Durée du traitement : 1 heure
  • Diminution ou arrêt de la perturbation du sommeil liées à la miction
  • Résultats visibles seulement 3 jours après l’injection
  • Efficacité du traitement : de 6 à 8 mois

RISQUES

Les injections de neuromodulateurs sont utilisées par des millions de personnes et sont considérées comme un traitement qui est bien toléré. Cependant, ce ne sont pas tous les patients qui peuvent utiliser ce traitement. Par exemple, les femmes enceintes ne doivent absolument pas être traitées avec des neuromodulateurs.

Les injections de neuromodulateurs dans la vessie peuvent augmenter l’incidence des infections des voies urinaires (IVU). Il est déconseillé aux personnes atteintes d’une infection chronique de recevoir des injections de neuromodulateurs. Votre médecin peut prescrire des antibiotiques après la procédure afin d’éviter l’infection.

Un petit pourcentage de patients peut faire de la rétention urinaire. Parce que les neuromodulateurs détendent le muscle de la vessie, certains patients n’ont pas été en mesure de vider complètement leur vessie. Ce problème est résolu en utilisant un cathéter pour drainer l’urine contenue dans la vessie, mais cela est généralement temporaire.

Certains patients verront un peu de sang dans leur urine, mais cela devrait disparaître d’ici un jour ou deux. Les effets secondaires liés au médicament sont rares. Le médecin vous informera des risques et des avantages avant de commencer les traitements.

DES SOINS PERSONNALISÉS À PORTÉE DE MAIN

Chez Steinberg Urologie, nous mettons l’accent sur l’écoute et la compréhension de vos besoins. Nous comprenons l’importance d’expliquer en termes simples, le diagnostic et les traitements qui s’offrent à vous, afin que vous puissiez prendre une décision éclairée.

Prenez rendez-vous avec l’un de nos médecins en ligne ou appelez au 514-312-2821.

Injections de Botox dans la vessie PEUT ÊTRE UN DES OUTILS EFFICACES POUR DIAGNOSTIQUER LES CONDITIONS SUIVANTES

Condition

Cystite interstitielle

Condition

Incontinence féminine

Condition

Vessie hyperactive

COMMENTAIRES DE PATIENTS

En tant que professionnels de confiance et médecins expérimentés, nous nous efforçons de fournir les résultats les plus satisfaisants à nos patients. Les patients ayant reçu les injections de neuromodulateurs dans la vessie rapportent se sentir plus confiants et avoir constaté une amélioration du bien-être après le traitement. Prenez rendez-vous afin d’en savoir davantage.

INFORMATIONS SUR LA PROCÉDURE

Votre médecin vous fournira des informations sur le traitement et les résultats attendus en fonction de votre état. Les patients peuvent :

  • Arrêter temporairement de prendre des médicaments anticoagulants.
  • Commencer la prise d’antibiotiques pour aider à prévenir l’infection des voies urinaires
  • Apprendre à utiliser un cathéter au cas où celui-ci serait nécessaire.

Avant le début des injections, la vessie est traitée avec un anesthésique local pour engourdir complètement la zone. En règle générale, l’anesthésie fera effet dans les 20 premières minutes.

Le médecin insérera un tube appelé cystoscope par votre urètre jusque dans votre vessie. Une fois qu’il est en position, une petite seringue contenant les neuromodulateurs est passée dans le cystoscope et plusieurs injections sont faites dans les tissus musculaires.

La procédure est pratiquement indolore. Certains patients peuvent ressentir une légère pression mais la plupart tolèrent assez bien. Les gens se rendent généralement chez eux et peuvent reprendre immédiatement leurs activités régulières.

Une fois vos injections terminées, il n’y a aucune période de récupération nécessaire. Cependant, le médecin devra peut-être vérifier la façon dont vous répondez au traitement et vous fournir toutes les ordonnances nécessaires.

  • Prescrire un traitement d’antibiotiques
  • Discuter de l’utilisation du cathéter si nécessaire
  • Planifier un suivi afin de vérifier la rétention d’urine

La procédure dure 30 minutes.

Il n’y a aucune période de récupération. Cependant, le médecin devra peut-être vérifier la façon dont vous répondez au traitement et vous fournir toutes les ordonnances nécessaires.

Il est toujours important de tenir compte des effets secondaires potentiels de tout médicament et de considérer également les avantages et les risques avec votre médecin avant de prendre une décision.

Les effets secondaires les plus courants après un traitement sont :

  • Infection des voies urinaires (18% vs 6% avec placebo)
  • Miction douloureuse ou difficile (9% vs 7% placebo)
  • Incapacité temporaire de vider votre vessie, ce qui peut nécessiter l’utilisation d’un cathérer (6% vs 0% placebo)

Les patients commencent à ressentir des résultats dès les trois premiers jours ou la première semaine. Dans certains cas, l’effet complet peut prendre jusqu’à deux semaines. Le traitement soulage normalement les symptômes de six à huit mois, mais les résultats individuels peuvent varier.

Les effets des injections de neuromodulateurs ne sont pas permanents. Le médecin discutera d’un protocole de traitement et d’un calendrier de traitements supplémentaires. On peut facilement présumer que deux traitements par année seront nécessaires.

FAQ

Les injections font-elles mal ?

Non. La vessie est rincée à l’aide d’une anesthésie locale afin d’endormir le muscle. Vous pourriez ressentir une certaine pression pendant la procédure, mais la plupart des patients ne ressentent rien du tout.

À quelle fréquence dois-je refaire les injections ?

Vous pouvez vous attendre à ce que les injections durent de six à huit mois, bien que les résultats individuels puissent varier. Il est raisonnable de supposer que vous aurez besoin d’un nouveau traitement dans un délai d’un an. Les injections de neuromodulateurs sont sûres – vous pouvez recevoir le traitement selon vos besoins.

Les injections de neuromodulateurs sont-elles dangereuses ?

Non. Les injections de neuromodulateurs sont actuellement utilisées par des millions de personnes dans différentes procédures médicales et cosmétiques. Comme avec tout médicament, des effets secondaires peuvent survenir. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui est un bon candidat pour ce traitement. Le médecin répondra à toutes vos questions, mais la décision du traitement vous revient.

Comment fonctionnent les injections de neuromodulateurs de la vessie ?

Lorsque les neuromodulateurs sont injectés directement dans le muscle de la vessie, ils empêchent les cellules nerveuses de déclencher les spasmes qui provoquent le besoin urgent d’uriner et l’incontinence chez les personnes ayant une vessie hyperactive. Sans ces spasmes, les patients reprennent le contrôle de leur vessie.

Aurai-je encore besoin d'acheter des serviettes ou des couches ?

Normalement, non. Pour la plupart des patients avec une vessie hyperactive souffrant d’incontinence, ces accidents sont terminés.

Les images et/ou les vidéos ne représentent pas la garantie des résultats. Les résultats peuvent varier. Les patients ont donné leur autorisation pour l’utilisation des photos et/ou des vidéos.

PARLONS-EN !

Chez Steinberg Urologie, nos urologues d’expérience sont reconnus pour leur écoute et leur compréhension face aux défis qui affectent la qualité de vie de leurs patients. Notre objectif est de vous aider à améliorer votre état de santé et votre bien-être.

Si vous souhaitez discuter en toute confiance d’un problème de santé, appelez Steinberg Urologie pour prendre rendez-vous dans un environnement professionnel et confidentiel.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Call Now Button PLANIFIER UNE CONSULTATION ?Poser une question TRTÉLIGIBILITÉ AU PROGRAMME TRT